Etes-vous limités par vos échecs?


Nous connaissons tous des personnes qui parlent sans cesse de leur passé douloureux et qui utilisent les blessures du passé pour excuser leur état actuel. Bien que ce passé soit douloureux, il permet a beaucoup d’exister. Il y a une forme de sécurité dans ces blessures.

Nous devons comprendre qu’en nous focalisant sur notre passé, nous en devenons prisonnier. Nous ne pouvons faire un pas en avant sans faire un bond en arrière car ces blessures sont bien trop présentes. Malgré tout, il est important d’en parler, de comprendre… (par exemple: pourquoi avons-nous été victime d’une injustice ou pourquoi ces épreuves horribles nous sont-elles arrivées).

Vous n’aurez peut etre jamais la réponse à la question que beaucoup se posent: » Pourquoi moi? pourquoi cela m’arrive-t-il alors que je suis une bonne personne? » Et si vous n’avez pas la réponse, il vous faudra néanmoins décider d’avancer dans votre vie au risque d’être défini par votre passé douloureux. Voici l’exemple d’une personne qui serait définie par son passé: » Martine la femme qui a eu une enfance difficile. » Quelle défaite!

Nous pouvons sortir de ce passé douleureux et être defini par nos réussites « Martine cette mère et épouse extraordinaire malgré une enfance difficile! ». Quelle victoire!

Remarquez la force qu’il y a dans cette deuxième affirmation. Notre passé douloureux n’existe donc pas pour que nous nous y enfermions mais bien pour souligner la grandeur de notre potentiel et de nos exploits!

www.nadinelibert.com


7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout